Rechercher

Visite virtuelle - Episode 6

Le Moynet Jupiter est l’ancêtre des jets privés français. Au premier regard, cet avion dévoile son design particulier : c’est un appareil bimoteur, dont les propulseurs sont placés dans l’axe du fuselage. Un moteur est placé dans le nez du Jupiter et le second, dans la queue. On appelle ce type d’avion un push-pull.


Le Moynet 360-6 Jupiter n° 03 (Infographie A. Dury/EAP - Pôle communication)



Cet avion original a été créé par un héros de la France Libre, le capitaine André Moynet. Engagé sur le front de l’Est dans le groupe de chasse Normandie-Niémen, il est crédité de 12 victoires en combat aérien. En 1954, il devient ministre, mais est aussi pilote d’essais. André Moynet sera notamment le copilote lors du premier vol de la Caravelle en 1955.


Huit ans plus tard, André Moynet développe le M360 Jupiter. Cet avion est destiné aux hommes d’affaires capables de piloter eux-mêmes leur avion. Le premier prototype, baptisé M360-4 s’envole en 1963. Il est suivi du M360-6, présenté ici, qui décolle pour la première fois le 23 mai 1965. Cette version du Jupiter est équipée par deux moteurs de 290 chevaux, lui permettant d’atteindre une vitesse de croisière de 322 km/h. La cabine, très confortable, peut embarquer 5 passagers en plus du pilote sur une distance maximale de 1 600 kilomètres. Il peut ainsi relier Angers à Paris en 45 minutes !



Les deux prototypes ont été construits par la firme Matra et le Moynet Jupiter aurait dû être produit en série par Sud Aviation. Mais des considérations industrielles et politiques ont stoppé net la carrière du M360, concurrencé par les avions américains dont le Cessna 337, lui aussi push-pull.


Le M360-6 a fait son dernier vol en 1978. Après une restauration étalée sur 18 ans, cet avion aujourd’hui unique a été remis en état de voler en 2018.


Le Moynet 360-6 Jupiter en vol (crédit vidéo : Info Pilote)


320 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout