Accueil / Collections / Les premiers constructeurs amateurs

LES PREMIERS CONSTRUCTEURS AMATEURS

Au début des années 1930, un nouvel engouement vint secouer le monde de l'aviation légère, pourtant déjà en ébullition : la construction amateur aspirait à donner la possibilité à chacun de construire sa propre machine volante !

Beaucoup s'y sont essayés, peu ont réussi. Pour autant, ce mouvement qui perdure de nos jours créa une importante communauté de passionnés, certains ne jurant que par la saga des "Pou du ciel", d'autres cherchant ailleurs la clé menant à leur part de ciel...

MIGNET HM-8

Ancêtre de la série des "Pou du ciel, le HM-8 est le seul avion conventionnel conçu par Henri Mignet.

Cette avionnette, comme on disait alors, se pilote sur trois axes comme n'importe quel avion. Cet exemplaire a une particularité : son constructeur décida de raboter ses ailes de deux mètres. Il vola beaucoup moins bien après...

1928

0L2A7182web.JPG

VOITURE A HELICE ECLAIR

 

Ce drôle d'engin est sorti de l'imagination du garagiste de Gennes, sur les bords de Loire entre Angers et Saumur.

 

Cette voiture de construction amateur est propulsée par un moteur de moto Indian entraînant une hélice d'avion. Construite en bois, elle pouvait atteindre les 100 km/h. Hélas, son hélice sans protection a émincé un peu trop de poules et de chiens pour que l'aventure se poursuive...

1928

7296899-logo.jpg

​Restauration réalisée par le

Lane Motor Museum de Nashville

musée, aviation, Angers, Espace Air Passion, Mignet HM-360, Henri Mignet

MIGNET HM-360

 

Dès l'après-guerre, Henri Mignet développa une série évoluée de son Pou du ciel datant des années 30. Le HM-360 illustre la seconde génération de ces avions étudiés après la Libération.

Il se caractérise par ses ailes repliables, lui permettant d'être stocké dans un garage.

1957

SECAT-DELASALLE LD-45-4

Reconstruit avec les restes du SECAT LD-45 présenté au Salon de l'Aéronautique de Paris en 1946, cet avion de construction amateur a été équipé d'un moteur de 60 ch.

Il revole sous sa nouvelle configuration en 1957 et, après avoir été basé aux quatre coins de la France, ce biplan de poche sera offert au musée en 2006.

1957